Le ROCHER Du Diamant

Cet ancien volcan est surement un des plus beaux sites de la Caraïbes. Mélanges de corail, d`éponges de variétés différentes aux couleurs flamboyantes qui colonisent le pied immergé du Diamant ainsi que ces passages sous roches et sa fameuse faille. Une flore et faune d’une diversité exceptionnelle.

La caye d’Obian

A la limite de la fin du plateau de la baie du diamant, un tombant ou toutes les familles de corail se sont données rendez-vous. Un effondrement du plateau à créer un fer à cheval ou au fond de la grotte la statue d’une joueuse de lyre vous attend.

Le tombant de l’église

Sur le milieu de la baie, une immense zone corallienne et rocheuse entourée d’algues devient un lieu de nourrissement pour toutes sortes de poissons qui y ont installés leurs quartiers.

Le tombant de l’anse cafard

Au large du quartier du même nom, un tombant à pic vous attire, le long de ce mur ou le corail fil, ces éponges et ces poissons vous accompagnent. Le barracuda et la raie pastenague vous escorteront.

L’arche

En face de la pointe du marigot et sur le tombant venez découvrir suite à l’effondrement du plateau une gigantesque arche qui s`ouvre sur un cirque de sable entouré de tombant ou crabes, anges, gorettes se cachent dans une flore endémique.

Le sec du diamant

Au sud du rocher du diamant, un plateau de 8 a 12m vous offre des tombants hyper riches. Le site idéal pour une plongée dérivante avec un stop sur les ancres de miséricorde.

Le tombant de la Cherry

A 3 minutes du club un tombant souvent obscur et recouvert de sable qui offre une ambiance spéciale. Les Platax et les raies sont souvent au rendez-vous pour des photos ou le blanc et le noir rajoute à l’ambiance.

La caye

Au milieu de la baie, une plongée à cheval entre tombant et plateau ou après la grotte de départ vous accompagnez des bancs entiers de poissons au rythme de la houle du Diamant.